mardi, 1 mai 2012

Un vrai coureur de jupons, au regard langoureux...

Quel playboy...:

Aucun commentaire: