jeudi, 8 mars 2012

Kony 2012, le buzz mondial contre un criminel de guerre africain

La vidéo a été mise en ligne lundi et elle a déjà été vue plus de 11 millions de fois sur YouTube et 10 millions  sur Vimeo.



N'ayant pas trouvé de traduction en français mercredi matin dans la presse, je reprends le texte de ce blog:
Kony ? Joseph Kony ? Rares sont ceux qui ont entendu ce nom auparavant, ou qui connaissent toute son histoire …

2012 sera l'année où cette histoire éclatera, et où son principal acteur cessera d'y jouer un rôle, espérons le.

Surnommé le Messie Sanglant, Kony est le chef des rebelles de l'armée de résistance du seigneur (LRA) … LRA qui compte parmi ses rangs plus de 80% d'enfants, des enfants kidnappés, enlevés à leurs familles et qui deviennent des enfants soldats ou des esclaves sexuelles. Des enfants auxquels tout est enlevé, où ils sont retirés à leur monde d'enfant pour rejoindre celui des massacres, des crimes …

Ils ressemblent à ces enfants que vous avez vu sur des affiches, avec une mitraillette, le regard plein de haine, ou vide … ces affiches qui vous ont peut être interpellés n'est autre que leur quotidien …

Ce sont des enfants, c'est un peuple qui vit dans la peur … qu'un certain Joseph Kony contrôle … il captive ces enfants et en fait ses jouets, ses marionnettes … leur enfance disparait pour les plaisirs et la folie de cet homme là … Jusqu'à quand cela va-t-il durer ?

Un mandat d'arrêt de la cour pénale internationale a été délivré en 2005, mais Joseph Kony est toujours en fuite, pire, des modifications sur le mode opérationnel pour captiver les futurs enfants soldats a été modifié pour plus de sécurité et que pour ce dernier échappe à la loi …

Malgré ce mandat d'arrêt, malgré la cruauté de ses actes, Jospeh Kony reste encore un inconnu.

Pour faire cesser cela, pour faire bouger les choses, la communauté doit s'unir et agir main dans la main.
2012 sera l'année de Kony, nous le rendrons célèbre, nous n'en ferons pas une icône mais nous le rendrons célèbre pour que le monde réagisse, pour que ces crimes cessent …

2011 a été l'année où la population de plusieurs pays a entamé une marche vers la liberté, la démocratie … une année où les moyens de communication actuels ont montré tous leurs avantages et où ils ont uni et aidé toute une génération à sortir de son silence et à s'en libérer.

Faisons de 2012, l'année où les enfants de l'Ouganda ne vivront plus sous la crainte, où le terme enfant soldat disparaitra … l'année où Joseph Kony sera arrêté !

Il y a maintenant divers articles disponibles dans la presse:
Mobilisation mondiale pour arrêter le criminel de guerre Joseph Kony du Figaro

Ouganda - Joseph Kony, un chef de guerre qui fait le buzz contre lui de Slate afrique



Share |

Aucun commentaire: