samedi, 31 décembre 2011

30 décembre 2011: le Brent clôt à 108,01$

Les cours du pétrole ont terminé l'année en baisse.



Le Brent a terminé à: 107,38$ (-0,58%).
Le WTI a terminé à: 98,83$ (-0,82%).

L'écart entre le Brent et le WTI est de 8$.

 Le Brent, il y a un an: 93,09$.

Le Brent, il y a 2 ans: 78,03$.

Le Brent, il y a 3 ans: 40,15$.




Petit test de lecture...

Petit test de lecture:

Il faut donner la couleur des mots le plus vite possible

JAUNE   BLEU   ORANGE   NOIR   ROUGE   VERT   VIOLET   JAUNE   ROUGE   ORANGE  ROUGE   VERT   JAUNE NOIR  VERT  TURQUOISE  ROUGE  GRIS  BLEU  BLANC  VERT  ROUGE  NOIR ROUGE  OR 
  

Bonne  dernière journée de l'année...


Share |

Romandie.com: la fin des blogs... et les webcams autoroutières

Pour ceux qui n'auraient pas remarqués la note en rouge sur la page d'accueil des blogs de romandie.com, c'est aujourd'hui que se ferme définitivement la plate-forme des blogs...
Je n'avais pas non plus remarqué que la page des webcams autoroutières vaudoises et genevoises n'était plus disponible.
Je viens de voir qu'elles étaient disponible sur la page des inforoutes du TCS... et ici pour les genevoises (si ça fonctionne)...


vendredi, 30 décembre 2011

2011: 22 minutes d'images positives... et un chien qui aime la guitare...

22 minutes d'images "positives"...:


Et un chien qui aime la guitare:




22 décembre 2011: le Brent clôt à 107,89$

Les cours du pétrole ont terminé en hausse.



Le Brent a terminé à: 107,89$ (+0,17%).
Le WTI a terminé à: 99,53$ (+0,87%).

L'écart entre le Brent et le WTI est de 8$.

Le Brent, il y a un an: 93,65$.

Le Brent, il y a 2 ans: 73,46$.

Le Brent, il y a 3 ans: 41,45$.




21 décembre 2011: le Brent clôt à 107,71$

Les cours du pétrole ont terminé en hausse.



Le Brent a terminé à: 107,71$ (+0,92%).
Le WTI a terminé à: 98,67$ (+1,47%).

L'écart entre le Brent et le WTI est de 9$.

Le Brent, il y a un an: 93,20$.

Le Brent, il y a 2 ans: 72,99$.

20 décembre 2011: le Brent clôt à 106,73$

Les cours du pétrole ont terminé en hausse.

 

 

 

Le Brent a terminé à: 106,73$ (+2,98%).

Le WTI a terminé à: 97,24$ (+3,58%).

 

L'écart entre le Brent et le WTI est de 9$.

 

Le Brent, il y a un an: 92,74$.

 

 

 

29 décembre 2011: le Brent clôt à 108,01$

Les cours du pétrole ont terminé en hausse.



Le Brent a terminé à: 108,01$ (+0,42%).
Le WTI a terminé à: 99,65$ (+0,29%).

L'écart entre le Brent et le WTI est de 8$.


Marchés pétroliers


29.12.2011

BrentUSD/Baril
107.57
Gasoil fob Rotterdam                                  USD/Tonne
925
Taux de change CHF/USD
0.9463













 Le Brent, il y a un an: 94,14$.

Le Brent, il y a 2 ans: 77,64$.

Le Brent, il y a 3 ans: 40,46$.




jeudi, 29 décembre 2011

28 décembre 2011: le Brent clôt à 107,56$

Les cours du pétrole ont terminé en baisse malgré la menace de Téhéran de fermer le détroit d'Ormuz.



Le Brent a terminé à: 107,56$ (-1,56%).
Le WTI a terminé à: 99,36$ (-1,95%).

L'écart entre le Brent et le WTI est de 8$.
 
 Le Brent, il y a un an: 94,38$.

Le Brent, il y a 2 ans: 77,21$.

Le Brent, il y a 3 ans: 38,37$ le 26 décembre.




Madonna donnera bien un concert le 17 juin 2012 au Letzigrund de Zurich

Le Blick a montré d'autres photos de Madonna passant des vacances en famille à Gstaad. Et Brahim Zaibat, le (jeune) compagnon (actuel) de Madonna a confié au Blick qu'ils seraient à nouveau en Suisse à mi-juin au Letzigrund de Zurich ( donc le 17 juin)...
Irgendwann ist auch die topfitte Madonna müde. Ihr Brahim bringt sie im BMW ins Chalet des Gastgebers. Allerdings, wie er BLICK verrät, nicht ohne heisse News für alle Madonna-Fans: «Mitte Juni sind wir für ein Konzert im Letzigrund in Zürich.»
Ce qui confirmerait le calendrier "perdu" annoncé par le site de perezhilton ...



Share |

mercredi, 28 décembre 2011

27 décembre 2011: le Brent clôt à 109,27$

Les cours du pétrole ont terminé en hausse.



Le Brent a terminé à: 109,27$ (+1,21%).
Le WTI a terminé à: 101,34$ (+1,67%).

L'écart entre le Brent et le WTI est de 8$.
 
 Le Brent, il y a un an: 93,87$.

Le Brent, il y a 2 ans: 76,31$ le 24 décembre.

Le Brent, il y a 3 ans: 36,61$ le 24 décembre.




Madonna passe ses vacances à Gstaad mais pas chez Johnny... et en concert le 17 juin ?

Le Blick de ce mercredi nous annonce que Madonna passe  ses vacances en Suisse, à Gstaad. Elle a même été vue sur des skis... en compagnie de sa fille Lourdes et de son fils adoptif David. Ils ont effet suivi un cours particulier de 2 heures avec un prof de ski recommnandé par le couturier Valentino, Valentino qui héberge d'ailleurs Madonna, ses enfants (et les gardes du corps ?) dans son chalet situé derrière le Palace...
Ils sont arrivés le 26 et devraient y passer le cap de la nouvelle année, toujours selon le Blick... Peut-être qu'elle a croisé Johnny Halliday qui a aussi passé Noël dans son chalet selon Le Matin ... 
Madonna devrait revenir ensuite en Suisse pour son concert, qui est annoncé par plusieurs sites de fans, le 17 juin à Zurich au stade du Letzigrund... Ticketcorner n'a pas de billets en vente actuellement... et son site officiel n'en parle pas non plus...



W.E., réalisé par Madonna et co-écrit avec son ami Alek Keshishian (qui avait réalisé In Bed with Madonna), se concentre sur deux histoire d’amour : celle de Wallis Simpson (Andrea Riseborough) et du Roi d’Angleterre Edward VIII (James D’Arcy), qui a renoncé à son trône pour épouser l’américaine deux fois divorcée, et celle d’une new-yorkaise contemporaine, Wally (Abbie Cornish), qui tombe amoureuse d’un garde de sécurité de Sotheby’s et qui fait le parallèle entre les deux histoires.
Après que le roi ait abdiqué en 1936, il est devenu Duc of Windsor. Et sa femme, Wallis, est automatiquement devenue duchesse, mais on lui a refusé le titre d’Altesse royale.






mardi, 27 décembre 2011

Le zapping 2011 de Canal+

Le zapping de l'année 2011 est disponible:
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
Share |

23 décembre 2011: le Brent clôt à 103,64$

Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse.
Le Brent a terminé à: 107,96$ (+0,06%).
Le WTI a terminé à: 99,68$ (+0,15%).
L'écart entre le Brent et le WTI est de 8$.

Marchés pétroliers

23.12.2011

Brent USD/Baril
108.06
Gasoil fob Rotterdam USD/Tonne
920.25
Taux de change CHF/USD
0.9337














Le Brent, il y a un an: 94,25$.
Le Brent, il y a 2 ans: 75,45$.
Le Brent, il y a 3 ans: 40,36$.


dimanche, 25 décembre 2011

Football américain: le plus beau touchdown de l'année ?

Jerome Simpson a effectué probablement le plus beau touchdown de l'année ce samedi 24 décembre, lors du match des Bengals de Cincinnati contre les Cardinals de l'Arizona...




samedi, 24 décembre 2011

Suivez le Père Noël en direct... et quelques chansons de Noël qui n'en n'ont pas forcément l'air...

Je profite de cette note pour te souhaiter, cher lecteur et chère lectrice, un Joyeux Noël et une bonne et heureuse nouvelle année.
Revenons à nos rennes...
Comme chaque année, il est possible de suivre le Père Noël à la trace grâce au NORAD...







La chanson de Noël qui revient à la mode grâce au 3 Prêtres:

Les prêtres - Il est né le divin enfant
envoyé par SANDRINE789. - Clip, interview et concert.

Sinon, déterrage de note ;-))):
Un classement des chansons de Noël non-traditionnelles vient de sortir en Allemagne.
C'est Hijo de la Luna qui est à la première place, une vieille légende espagnole qui parle du fils de la lune.
Voici la version française par Mecano :

Mais c'est la version chantée par Loona qui a eu du succès en Allemagne...


À la deuxième place: JONA LEWIE avec STOP THE CAVALRY:


À la troisième place:  Mary's Boy Child de Boney M (1978):

Puis  Do They Know It's Christmas ? du Band Aid:
La version "moderne":


La version originale...:

Melanie Thornton - Wonderful Dream (Holidays Are Coming) Cette chanson est devenue un classique de Noël quand Coca-Cola l'a choisie pour illustrer un spot de pub.


Saviez-vous que The Power Of Love de Frankie Goes To Hollywood était une chanson de Noël ?


No Angels - When The Angels Sing


Saviez-vous que Kate Winslet chantait ? Elle interprète la chanson what if i had never let u go du film d'animation Christmas Carol: The Movie :

Sarah Connor - The Best Side Of Life :


WHAM - Last Christmas:

Slade - Merry Xmas Everybody :

Banaroo - Coming Home For Christmas:

Heidi Klum s'est aussi lancée dans la chanson: Wonderland :

Mariah Carey - All I Want For Christmas Is You :

Modern Talking - Give Me Peace On Earth: (la deuxième chanson...)

Chris de Burgh - The Simple Truth (A Child Is Born) :

Chris Rea - Driving Home For Christmas :

Michael Buble - Let It Snow :

Une version "country" de Let It Snow par The BossHoss :

Worlds Apart - When It's Christmas Time:

Jose Feliciano - Feliz Navidad :

John Lennon - Happy Xmas (War Is Over) :

Queen - Thank God It's Christmas :

Cliff Richard - Mistletoe And Wine:

David Bowie & Bing Crosby Little Drummer Boy :

Paul McCartney - Wonderful Christmastime :

Gregorian - Silent Night:

Michael Hirte, le supertalent allemand 2008, - Alle Jahre wieder,  2009:

Jose Carreras & Andrea Bocelli - I'm dreaming of a White Christmas 2009:




Share |

vendredi, 23 décembre 2011

Bratwurstzauber in Birmingham

Exportschlager Weihnachtsmarkt


Bratwurstzauber in Birmingham

Von Carsten Volkery



Auf deutsche Invasionsversuche reagieren Engländer allergisch - mit einer Ausnahme: Jedes Jahr im Winter erobern Bratwurst, Glühwein und Blasmusik made in Germany die Fußgängerzonen im Königreich. Der größte Weihnachtsmarkt außerhalb Deutschlands ist in Birmingham.



"Riecht gut", sagt der Mann mit dem grauen Trenchcoat. Meint er eher den Glühwein oder die Bratwurst? "Die Mischung", sagt er und atmet die kalte Luft ein. Diesen unnachahmlichen "German mix". "Happy Christmas Birmingham" steht in großen Leuchtbuchstaben am Rathaus der britischen Millionenstadt. Davor weht eine deutsche Fahne, und ein gelber Wimpel verspricht: "Knobi satt".



Jedes Jahr im Winter drängen sich Dutzende kleiner Bretterbuden in der Fußgängerzone von Birmingham. Der "Frankfurt Christmas Market" wird in großen Containern komplett aus Germany importiert - für ein bisschen Deutschland-Gefühl auf dem Victoria Square. Aachener Printen, Christstollen, Nussknacker, Lammfellpantoffeln und Holzspielzeug, alles so wie auf dem Römer. Selbst der Glühwein wird in Originalbechern mit dem Aufdruck "Frankfurter Weihnachtsmarkt" ausgeschenkt - gegen Pfand natürlich. Die Lebkuchenherzen tragen Aufschriften wie "Schatzi", und auch die Preislisten sind auf Deutsch. Nur gezahlt werden muss in Pfund.



"Die Engländer lieben es", sagt Sabine Peter, eine 47-jährige Verkäuferin, die inmitten von Nussknackern, Räuchermännchen und Weihnachtspyramiden steht. Der Markt ist so erfolgreich, dass er seit 2001 stetig gewachsen ist. Mit 180 Ständen und fast drei Millionen Besuchern ist er nach Angaben der Stadtverwaltung inzwischen der größte Weihnachtsmarkt außerhalb Deutschlands - er zieht mehr Menschen an als die berühmten Pendants in Dresden und Nürnberg.



Kulturexporte Oktoberfest und Weihnachtmarkt



Auch Manchester, Nottingham, Edinburgh und zahlreiche andere britische Städte feiern im Dezember deutsche Glühweinseligkeit. Im Wintererlebnispark im Londoner Hyde Park ist der "German Market" eine der Attraktionen neben "Santa Land" und "Zippo's Christmas Circus". Hier wird die Budenheimeligkeit gleich mit dem anderen deutschen Exportschlager, dem Oktoberfestzelt, kombiniert - ein beliebter Cross-Over im Ausland.



Warum das Konzept gerade in England so eingeschlagen ist, können die Besucher selbst nicht genau erklären. "Ich mag einfach die Weihnachtsstimmung", sagt die 22-jährige Renee Wo aus Hongkong. Sie studiert in Warwick Soziologie und hat mit ihrem Freund einen Abstecher zum Markt nach Birmingham gemacht. Die 47-jährige Sharon Barlow aus Hednesford hat hier ihren ersten Stollen probiert und ist seither ein Fan. "Es gibt so viele Dinge, die man sonst nicht sieht", sagt sie. Besonders überrascht seien die Engländer von der Lebkuchenvielfalt, sagt Diana, eine 23-jährige Verkäuferin aus Herbrechtingen.



Die Rentner Hugh und Janet Durkin haben eine Holzeisenbahn für ihren Enkel erstanden. Die könne man sicher auch in irgendeinem Fachgeschäft kaufen, sagt Janet, aber auf dem Markt sei es viel schöner. Die beiden kommen jedes Jahr. "Es ist ein netter Nachmittagsspaziergang", sagt Hugh. Ach ja, und der Glühwein sei natürlich auch nicht zu verachten.



Das Feierabendbier hat auf der Insel eine lange Tradition, und der Alkoholausschank unter freiem Himmel ist einer der Gründe, warum die Weihnachtsmärkte so populär sind. Trinken auf offener Straße ist sonst verboten, nur für den Weihnachtsmarkt wird eine Ausnahme gemacht: An den Ausgängen mahnen große Schilder, dass man hier den Alkoholsektor verlässt.



Der Mann, der den Budenzauber nach Birmingham gebracht hat, heißt Kurt Stroscher und arbeitet bei der Frankfurter Tourismus und Congress GmbH. Die Premiere 1997 war eigentlich nur als einmaliges städtepartnerschaftliches Projekt zwischen den Schwesterstädten Frankfurt und Birmingham gedacht. Doch das Echo war so groß, dass der Markt 2001 institutionalisiert wurde und in den folgenden Jahren in andere britische Städte expandierte. Es habe zunächst Reibereien mit lokalen Geschäftsleuten gegeben, die Konkurrenz fürchteten, erinnert sich Verkäuferin Peter. Nach einer Unterschriftenaktion der Bevölkerung habe die Stadtverwaltung jedoch die deutschen Newcomer verteidigt.



67 Millionen Pfund Umsatz



Heute ist der Weihnachtsmarkt ein blendend laufendes Geschäft, das die Stadt nicht mehr missen will. Der Umsatz betrug im vergangenen Jahr 67 Millionen Pfund. Dieses Jahr könnte die Rezession das Geschäft ein wenig trüben, aber die Zahl der Stände ist noch einmal gewachsen. Die meisten Verkäufer sind allerdings schon keine Deutschen mehr, sondern Polen, Tschechen und Rumänen. "Die werden richtig ausgebeutet", sagt Erika Lemper, eine 54-jährige Buchhändlerin aus Köln, die auf dem Markt Keramik verkauft. Die teure Standgebühr muss wieder eingespielt werden, und wer Stände in mehreren Städten betreibt, greift gern auf billige Osteuropäer zurück, um die Gewinnmargen zu erhöhen.



Gabriel, ein junger Rumäne, ist für den sechswöchigen Einsatz aus Bistritz eingeflogen. Er schenkt von morgens zehn bis abends um neun "Glühbier" aus und schläft im Hotel. Was er verdient, will er nicht verraten. Für englische Verhältnisse sei es nicht viel, sagt er. Seine Eltern arbeiten schon seit mehreren Jahren jeden Winter auf dem Weihnachtsmarkt in Leeds.



Wie es aussieht, wird sich dieser Trend noch verstärken. Denn der Siegeszug des Weihnachtsmarkts ist ungebrochen. Laut den Veranstaltern liegen Anfragen aus mehreren europäischen Städten vor. Auch Kevin Byrnes Interesse ist geweckt. Der irische Unternehmer steht zwischen den Bretterbuden in Birmingham und denkt bereits über die Logistik nach. "So was brauchen wir auch in Dublin", sagt er. "Damit kann man ein Vermögen machen."







URL:

http://www.spiegel.de/reise/europa/0,1518,666438,00.html


Mehr auf SPIEGEL ONLINE:

Weihnachtsmärkte in Wien: DJs und Designerschmuck (16.11.2009)

http://www.spiegel.de/reise/staedte/0,1518,661562,00.html


Dartmoor: Auf der Spur des Höllenhundes (09.10.2009)

http://www.spiegel.de/reise/europa/0,1518,654016,00.html


Backstage Heathrow: Im Bauch des Molochs (22.08.2009)

http://www.spiegel.de/reise/staedte/0,1518,644208,00.html


Yorkshire Dales: In der Welt der Woll-Hobbits (14.04.2008)

http://www.spiegel.de/reise/europa/0,1518,546870,00.html


Fotostrecke: Bratwurst und Blasmusik in Birmingham

http://www.spiegel.de/fotostrecke/fotostrecke-49692.html





Hockey: douée la mamie... et un coup de papatte de chat...

Brenda Hewett, 59 ans,  a la chance de la débutante...
Elle n'a jamais tenu une canne de hockey auparavant dans ses mains mais réussi un hole in one d'une distance de 40 m et gagne un 4x4 Ford d'une valeur de 50000$.
La veille, elle est allée chez son garagiste pour faire réparer son vieux 4x4. Elle lui a aussi dit qu'elle aurait bien voulu en avoir un neuf.
En plaisantant, il lui a dit de venir au match de hockey ou elle pourrait en gagner un...
Ce qu'elle a fait...



 Faut toujours se méfier de ses meilleurs amis...



jeudi, 22 décembre 2011

Après Knut voici Siku et suivre la naissance d'un bébé rhinocéros en direct...

On a connu l'ours blanc Knut du zoo de Berlin...
Voici Siku du zoo danois "Skandinavisk Dyrepark Djursland".
Siku, qui veut dire glace en groenlandais, est né le 22 novembre 2011 mais comme sa mère n'a pas assez de lait, il a été pris en charge par les employés du zoo.
Siku a droit à 3 personnes qui se relaient auprès de lui 24h/24.
Il pèse maintenant 3 kilos.


On reste dans les zoos mais on part pour celui de Magdeburg, en Allemagne.
Il est possible de suivre (d'attendre) en direct à la naissance d'un bébé rhinocéros qui devrait naitre d'ici peu.


mardi, 20 décembre 2011

Noël: des chiens préparent le sapin et les chiots passent...

2 jolies vidéos de Noël avec des chiens...
Les chiens préparent le sapin de Noël:


Et maintenant, les chiots passent par là...:



Share |

19 décembre 2011: le Brent clôt à 103,64$

Les cours du pétrole ont terminé en baisse.



Le Brent a terminé à: 103,64$ (+0,28%).
Le WTI a terminé à: 93,88$ (+0,28%).

L'écart entre le Brent et le WTI est de 10$.




Marchés pétroliers


20.12.2011

BrentUSD/Baril
104.16
Gasoil fob Rotterdam                                  USD/Tonne
886.25
Taux de change CHF/USD
0.9370










 Le Brent, il y a un an: 91,67$ le 17 décembre.

Le Brent, il y a 2 ans: 73,37$ le 17 décembre.

Le Brent, il y a 3 ans: 44,42$ et 45,70$ le 17 décembre.




PÉTROLE : WTI - BRENT, la fin du spread ?

20/12/2011

11:07

PÉTROLE : WTI - BRENT, la fin du spread ?

Au cours de l’année 2011, nous avons beaucoup entendu parler de « spread » entre le Bund (obligation allemande) et celle des autres pays. Un autre spread a retenu l’attention des traders, celui entre le Brent et le WTI.



Cette différence est devenue significative à la fin de l’année 2010 atteignant un plus haut historique à 24.15 USD en août dernier. Avant cette decorrélation, la différence a toujours été très faible et surtout était en faveur du WTI, qui est reconnu pour être de qualité supérieure au vu de son contenu en souffre mineur par rapport au Brent.



Comment expliquer cette si grande différence ?



Le spread a d’abord commencé à augmenter significativement au moment des premières tensions en Afrique du Nord liées à la crainte d’une clôture du canal de Suez, au début de l’année 2011. Les tensions en Libye, en Février, ont provoqué un blocage de la production de pétrole entrainant une pénurie des Oils Sweet en Europe. Pour cette raison, le Vieux Continent s’est tourné vers le pétrole de la Mer du Nord. Cette augmentation de la demande sur le Brent a déclenché une hausse des prix sur ce dernier, connaissant jusqu’alors, une offre décroissante depuis des années. En période de stabilité, la production journalière est « seulement » de 1,2 million de baril. Ces tensions ont provoqué une accélération du Brent.



En revanche, un facteur qui peut expliquer une appréciation du WTI moins forte que le Brent est le « syndrome de Cushing ». Cushing est une ville au centre des Etats-Unis, en Oklahoma, stratégique pour l’économie énergétique américaine étant donné qu’elle est le plus grand hub pétrolier des Etats-Unis et lieu physique de livraison et retrait du WTI. Le « syndrome de Cushing » consiste en une accumulation des réserves stockées dans ce Hub. Non seulement les oléoducs existant ne sont sont plus suffisants pour transporter le pétrole de l’Amérique du Nord aux ports du Golfe du Mexique mais en plus il est impossible d’arrêter les flux dans les oléoducs. Ces deux éléments combinés provoquent une accumulation des réserves. Ce phénomène, en concordance avec la baisse de la demande aux Etats-Unis au cours du premier trimestre 2011, a permis au Brent de surperformer le WTI.

Pour résoudre le problème d’excès de pétrole à Cushing, différentes solutions ont été proposées : la première étant la construction d’un nouveau pipeline le « Keystone XL », ambitieux projet de TransCanada, qui a été entravé par les écologistes. La seconde, plus facile à réaliser est le projet envisagé par la société Enbridge, propriétaire de l’oléoduc « Seaway » qui lie Freeport, sur la côte du Texas, à Cushing. Le 16 Novembre dernier, Enbridge a annoncé une inversion de la direction du flux de l’oléoduc, qui permettra la déviation de 150 000 barils par jour à partir de 2012 et de 400 000 barils à l’horizon 2013. Le jour de cette annonce, le spread a franchi à la baisse le seuil des 10 dollars, avec un gain du WTI sur le Brent d’environ 4 dollars.



A ces éléments, il faut également ajouter la spéculation. En effet, beaucoup de traders se sont retournés vers le Brent plutôt que le WTI (la quantité des contrats pour le Brent a doublé entre 2009 et 2010). Ces traders favorisent le pétrole côté à Londres qui nécessite un « deposit » plus faible sur l’Intercontinental Exchange ICE par rapport au Nymex de New York.



Ce spread va-t-il continuer à évoluer dans les mêmes proportions ?



Il semblerait que cette différence soit comblée, ou au moins réduite. Les aménagements logistiques de Cushing seront faits et, selon le secrétaire général de l’OPEP Abdallah El Badri, la Lybie retrouvera dès la mi-2012 ses niveaux de production de pétrole d’avant crise.



Il est également important de considérer les cotations des futures. Le prix des contrats futures du Brent échéance décembre 2011 est plus élevé par rapport à des échéances plus longues comme janvier et février 2012. Ce type de situation est appelé Backwardation : les anticipations des investisseurs sont dans le sens d’une dépreciation du Brent à moyen terme. A l’inverse, le WTI est en configuration contango, c'est-à-dire que les prix des échéances plus longues sont plus élevés de celles plus courtes, signe d’un optimisme des investisseurs.





© Zonebourse.com 2011

http://www.zonebourse.com/LONDON-BRENT-OIL-4948/actualite/PETROLE-WTI-BRENT-la-fin-du-spread-13941176/

lundi, 19 décembre 2011

2011: compilation de chutes et des sports surprenants... et des zappings de la semaine...

Petite compilation 2011 de sports surprenants:


Celle de l'an dernier:

Compilation des chutes et autres casses, version 2011:


2011 vu par google:


2011 en 60 secondes:

Des zappings:










 Le zapping C+ de la semaine:
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Le petit journal de la semaine:
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 La semaine des guignols:
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Le meilleur du web:
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Les pépites du net:
Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

 Le buzz de LCI:

et


Vidéo : Le grand bêtisier de la jungle



Le Zap de Spi0n.com n°95 - (18/12/2011) par Spi0n


Share |