vendredi, 8 juin 2007

France Télécom sort des Pays-Bas pour se renforcer en Espagne - La Tribune.fr

France Télécom sort des Pays-Bas pour se renforcer en Espagne - La Tribune.fr

La Tribune.fr - 07/06/07 à 9:11 - 387 mots

Télécoms

France Télécom sort des Pays-Bas pour se renforcer en Espagne

L'opérateur téléphonique a racheté à Deutsche Telekom pour 320 millions d'euros la totalité du fournisseur d'accès Internet espagnol Ya.com. Parallèlement à cette acquisition, il confirme étudier l'offre de l'opérateur allemand pour le rachat de sa filiale Orange Pays-Bas. Deutsche Telekom proposerait 1,3 milliard d'euros.

Depuis plusieurs semaines, la presse espagnole avait évoqué ce chassé-croisé entre France Télécom et Deutsche Telekom. C'est chose faite depuis mercredi soir. France Télécom a racheté à Deutsche Telekom pour 320 millions d'euros la totalité du fournisseur d'accès Internet espagnol Ya.com et a confirmé étudier l'offre de l'opérateur allemand pour le rachat de sa filiale Orange Pays-Bas.

France Télécom, qui misait beaucoup sur son développement en Espagne, franchit une nouvelle étape. Cette opération "nous fait grossir de 50% d'un coup" en Espagne, a précisé à l'Agence France Presse (AFP) le directeur financier de France Télécom, Gervais Pellissier. Et de préciser que l'opérateur français, qui compte 600.000 clients en Espagne, va gagner 400.000 nouveaux abonnés avec l'intégration de Ya.com.

"Cela nous positionne de très loin comme le deuxième opérateur en Espagne et le premier alternatif", souligne encore Gervais Pellissier, indiquant que cette acquisition "rapproche nos parts de marché dans le mobile et l'ADSL en Espagne, suivant notre logique de convergence". France Télécom reprendra l'ensemble des salariés de Ya.com.

"Sur le marché espagnol du haut débit qui connaît une expansion rapide et qui présente un potentiel de développement important, Orange atteint (...) une taille critique avec 18% de parts de marché ADSL", souligne l'opérateur historique français dans un communiqué, soulignant que la transaction est soumise à l'accord des autorités espagnoles.

Parallèlement à cette acquisition, France Télécom confirme qu'"Orange Pays-Bas est en train de consulter son comité d'entreprise sur l'offre de Deutsche Telekom" sur sa filiale néerlandaise. L'opérateur allemand proposerait environ 1,3 milliard d'euros pour la filiale de France Télécom Orange Pays-Bas, selon les déclarations d'une source proche du dossier à l'AFP, soit moins que les 1,6 milliard évoqués par la presse. Selon France Télécom, cette dernière opération devrait prendre entre six semaines et trois mois.

latribune.fr

Aucun commentaire: