mercredi, 6 juin 2007

24 Heures - Economie detail - TÉLÉCOMS - Les abonnés de Bluewin TV ont été privés d’écran durant 24 heures

24 Heures - Economie detail - TÉLÉCOMS - Les abonnés de Bluewin TV ont été privés d’écran durant 24 heures

Les abonnés de Bluewin TV ont été privés d’écran durant 24 heures

TÉLÉCOMS | 00h26 Des abonnés à ce service lancé il y a huit mois par Swisscom ne reçoivent plus d’images depuis le week-end. La panne est désormais réglée, selon l’opérateur.

KEYSTONE | NUMÉRIQUE: La télévision par internet de Swisscom a été victime d’une importante panne.ARCHIVES

ÉLISABETH NICOUD ZURICH | 06 Juin 2007 | 00h26

C’est l’un des principaux chevaux de bataille de Swisscom, selon les termes de Daniel Staub, directeur marketing chez l’opérateur. La Bluewin TV, soit la télévision par internet, une offre lancée il y a huit mois, promet «un grand spectacle chaque jour». Seulement voilà: après un démarrage entaché de problèmes techniques, fin octobre 2006, le service a connu ces derniers jours une grosse panne et ceci dans toute la Suisse.

Ecran bleu

En lieu et place des programmes télévisés, un écran bleu désespérément statique, ainsi que pour certains abonnés de Swisscom, une connexion internet à haut-débit qui ne répondait plus durant plus de 24 heures. Débordés par les appels, les techniciens de l’opérateur ont planché tout le week-end. Hier, certains ménages ont pu retrouver leur Bluewin TV sur leur téléviseur. Toutefois, tous les bugs ne sont pas résolus, selon le service clientèle de Swisscom qui explique que chaque cas doit être examiné individuellement.

Un avis que ne partage pas Christian Neuhaus. Pour le porte-parole de Swisscom, il n’y a plus aucun problème avec Bluewin TV. Reste que les raisons de cette panne sont loin d’être élucidées. «Nous sommes en train d’effectuer une analyse avec nos techniciens et nos fournisseurs», commente sobrement Christian Neuhaus. Impossible également de connaître le nombre de clients touchés parmi les 40?000 abonnés à ce service. «La majorité de nos clients sont très satisfaits, voire enchantés», assène le porte-parole.

Difficile d’en savoir plus du côté du groupe qui ne souhaite visiblement pas faire étalage des problèmes liés, peut-être, à la jeunesse de la technologie de Bluewin TV. Pour rappel, cette dernière utilise un système de transfert baptisé VDSL (pour Very High Speed DSL) qui roule à 9Mo à la seconde. Les abonnés, moyennant un forfait démarrant à 29 francs par mois, reçoivent un nouveau modem et un appareil dit «set top box» qui permettent de recevoir un bouquet numérique de plus de 100 chaînes sur son poste de télévision.

Installation compliquée

Le tout vendu par Swisscom comme un service commercial abouti. Mais si la télévision de demain est très prometteuse, notamment ses services de vidéo à la demande, d’enregistrement et de gestion «intelligente» des programmes, Bluewin TV rencontre, dans la réalité, quelques écueils comme en témoignent les blogs sur internet comme celui de Pascal Magnenat, spécialiste en interactions homme-machine, qui y relate des déboires comme une installation souvent plus compliquée que prévue, un décalage entre le son et l’image ou un modem ou «set top box» à renvoyer, parfois plusieurs fois, au fournisseur.

www.pascalmagnenat.ch

Aucun commentaire: