lundi, 5 mars 2007

Comment sauvegarder ses données vitales

Comment sauvegarder ses données vitales


PROTECTION. Des solutions simples permettent d'éviter le cauchemar de la perte de milliers de photos et de textes sur son ordinateur.



Anouch Seydtaghia
Lundi 5 mars 2007



Sauvegarder ses données informatiques? Voilà une opération qui semble a priori bien fastidieuse et surtout inutile: stockées confortablement sur le disque dur de votre ordinateur, photos, documents texte et vidéos semblent à l'abri de tout souci. Mais ce n'est hélas qu'une illusion. Il arrive parfois que les disques durs, pourtant des supports très fiables, crashent et rendent la récupération des données impossible. Bien plus souvent, c'est évidemment l'utilisateur qui est en cause, en effaçant malencontreusement des données sensibles. Pour s'éviter le drame de la perte de milliers de photos de vacances et d'années de comptabilité, voici quelques astuces simples. Mieux vaut les combiner pour une efficacité totale.

- Le coup de pouce de Windows

Perdu au fin fond de Windows XP, un petit utilitaire s'avère particulièrement pratique. Pour l'utiliser, il faut cliquer sur «démarrer», puis «Programmes», «Accessoires», «Outils système» et enfin «Utilitaire de sauvegarde». Ce logiciel va vous proposer de sauvegarder les fichiers essentiels, tels le dossier «Mes documents» et les favoris du navigateur internet, l'entier de l'ordinateur, ou certains fichiers très précis. Un fichier de backup sera ensuite créé, lors d'un processus qui durera facilement une heure selon le volume des informations à traiter. Pour les têtes en l'air, il est possible, dans les options avancées, de planifier cette sauvegarde chaque semaine ou chaque mois par exemple. Voilà, vous avez créé votre fichier de backup, qui atteint certainement un volume de plusieurs gigaoctets (Go). Maintenant, il vous faut le stocker en lieu sûr.

- Sauver ses fichiers sur d'autres supports

La solution la plus simple consiste à acquérir un disque dur externe. Si certains appareils offrent des capacités de 20 à 40 Go, mieux vaut opter pour des disques durs offrant une grande capacité de stockage, et viser ainsi les 100 à 200 Go, surtout si vous voulez sauvegarder photos et vidéos. Les prix ont fortement baissé, et un modèle de 250 Go coûte désormais environ 200 francs. Il existe des disques durs portables, plus petits et offrant bien sûr moins de capacité, qui peuvent se transporter facilement dans une poche. Votre disque dur externe sera connecté au PC via le port USB 2.0 et disposera souvent d'une alimentation externe.

Une autre solution consiste en l'achat d'un lecteur ZIP, qui est capable d'enregistrer les données sur des disques de 100 ou 250 mégaoctets (Mo), par exemple. Un lecteur coûte 150 francs, alors qu'une disquette ZIP est vendue aux alentours de 20 francs.

Le plus simple est souvent de graver les données sur DVD: un disque simple couche (de 1,5 à 2 francs) permet de stocker 4,7 Go de données, un double couche 8,5 Go. Les nouveaux DVD Blu-Ray ont une capacité de 25 Go. A noter que tous ces disques ont une durée de vie limitée, que l'on estime à une dizaine d'années. Il est donc prudent, si c'est possible, de sauver ses données tant sur un disque dur externe que sur des DVD pour être parfaitement tranquille.

- Les solutions en ligne

Certaines sociétés permettent de stocker ses données en ligne. L'avantage majeur, c'est bien sûr de rendre ainsi disponibles ses documents depuis n'importe quel ordinateur connecté à Internet. L'inconvénient, c'est bien sûr la vitesse de transfert des données: l'exportation des fichiers vers un serveur distant prend de nombreuses minutes, et une liaison haut débit est bien entendu indispensable.

Parmi les solutions gratuites, signalons Gmail Drive (http://www.viksoe.dk/code/g...), une petite extension à la messagerie Gmail de Google, développée par un Danois, et qui permet de stocker à distance deux Go de données, avec une taille maximale par fichier de 10 Mo. Autre solution, Foreversafe (http://foreversafe.com) propose 10 Go de stockage gratuit, et aucune limite pour 39 euros par an.

De son côté, Neobe (http://www.neobe.com) propose un espace de stockage illimité pour 15 euros par mois. Enfin, le service «.Mac» d'Apple (http://www.apple.com/dotmac) offre plusieurs options de sauvegarde, également pour les propriétaires d'un PC.








Même rayés, CD et DVD peuvent être réparés
Anouch Seydtaghia
Bonne nouvelle pour les propriétaires de disques optiques rayés: un nouveau service existe depuis le début de l'année pour récupérer les données illisibles présentes sur leurs CD, DVD ou encore disques de jeux vidéo. Basée à Genève, la jeune société DVD Repair se propose de restaurer les disques endommagés. «Nous avons un taux de réussite proche de 100% lorsque la face de lecture est rayée en superficie ou en profondeur, explique Olivier Schmiechen, cofondateur de la société. Par contre, nous ne pouvons rien faire lorsque la face imprimée soit la sérigraphie, est abîmée.» Le concept de DVD Repair est simple: il suffit d'acheter une jaquette spéciale en grande surface (Migros, Manor ou encore Fnac), de glisser son disque à l'intérieur et de l'envoyer à la société. Les frais de port (aller et retour en cinq jours) et la réparation sont inclus dans le prix, soit 9,90 francs pour un disque. DVD Repair, qui assure la réparation de DVD pour plusieurs vidéoclubs, affirme traiter environ 5000 disques par mois.

La jeune société s'est aussi lancée dans la récupération de données stockées sur clés USB (49,90 francs par exemplaire). «Mais nous ne pouvons rien faire lorsque la clé a subi un choc lié à l'électricité statique, explique David Valette, cofondateur de DVD Repair. D'où l'importance de bien protéger l'embout de la clé.» A noter que la société assure aussi la récupération de données depuis des disques durs endommagés.

Aucun commentaire: