vendredi, 24 novembre 2006

Les pingouins délogent James Bond

Les pingouins délogent James Bond
Ils portent le même costume noir et blanc, mais ce sont les pingouins qui ont tiré les premiers: «Happy Feet» a pris d'une courte tête la première place du box-office nord-américain devant le dernier volet des aventures de James Bond, «Casino Royale».
Le film d'animation «Happy Feet» a récolté 42,3 millions de dollars (52,6 millions de francs) pour son premier week-end d'exploitation, contre 40,6 millions de dollars pour «Casino Royale», selon les estimations des studios dimanche.
Les deux films étaient cependant tellement proches que l'agent secret de Sa Majesté pourrait reprendre le contrôle des opérations après diffusion des chiffres définitifs, même si le responsable de la distribution de Warner, Dan Fellman, a fait part de sa confiance en la solide avance de ses pingouins.
«Happy Feet», auquel Elijah Wood, Nicole Kidman, Hugh Jackman et Robin Williams ont prêté leur voix, raconte l'histoire d'un pingouin incapable de chanter juste, comme ses congénères, mais qui danse les claquettes comme personne.
James Bond, qui n'est pas encore 007, prend un nouveau visage dans «Casino Royale», puisque l'acteur Daniel Craig fait ses débuts dans la peau de l'agent secret. Des débuts réussis, puisqu'il s'agit du deuxième meilleur démarrage pour un James Bond, derrière le dernier volet, «Meurs Un Autre Jour», qui avait rapporté 47,1 millions de dollars lors de sa sortie en novembre 2002.
Le journaliste kazakh «Borat», qui avait occupé la tête du box-office les deux dernières semaines, a glissé en troisième position, avec 14,35 millions de dollars de recettes, ce qui porte son chiffre d'affaires global à 90,5 millions de dollars.
Deux autres opus, diffusés dans un nombre réduit, ont pris un départ prometteur, à une semaine de leur sortie nationale: «For Your Consideration», de Christopher Guest, a récolé 394'000 dollars dans 23 cinémas, alors que «Bobby», le film d'Emilio Estevez qui revient sur l'assassinat de Robert Kennedy avec une distribution de stars -Sharon Stone, Demi Moore, Anthony Hopkins ou Lindsay Lohan- a amassé 67'000 dollars dans deux salles.
Sous l'impulsion de deux films à plus de 40 millions, le box-office a connu un week-end très solide, les douze meilleurs films rapportant 133,6 millions de dollars. Il est toutefois difficile d'établir une comparaison avec la même période l'année dernière, qui avait vu «Harry Potter et la Coupe de Feu» contribuer à lui seul à hauteur de 102,3 millions de dollars à une recette globale de 171,9 millions de dollars.
Source: AP

Aucun commentaire: